+33 (0)6 83 15 94 92 agence@lesphytonautes.fr

Dernière modification le

Sessile, jeune marque française de chaussures, a pour ambition de réinventer la mode, en proposant une chaussure éco-conçue, réparable et Made in France. Leur engagement social est fort et respectueux des Hommes : Sessile valorise le savoir-faire de ces artisans français, qui assemblent les chaussures dans leur atelier du Maine-et-Loire.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là : l’équipe a inventé un procédé de démontage de la chaussure (en cours de brevetage) ! Les chaussures sont ainsi réparées afin de leur donner une seconde vie, grâce à la seconde main. En toute fin de vie, une grande partie de la chaussure est recyclée.

Curieux et séduits par ces chaussures éco-conçues, nous avons interviewé Virginie responsable commercial, marketing et communication de Sessile, pour découvrir la marque à travers 10 questions.

Sessile en 10 questions

N°1 – Sessile c’est quoi ?

Sessile c’est une marque engagée de chaussures presque révolutionnaires puisqu’elles ont un bilan carbone qui est moindre par rapport à une chaussure classique, car elles ont trois fois moins d’impact. Et c’est une chaussure qui se soucie de l’environnement, mais aussi des êtres humains puisqu’elle est fabriquée en France.

N°2 – Que signifie Sessile ?

Sessile ça évoque un arbre, le chêne Sessile. Tout d’abord, ce chêne pousse sur les bords de Loire où est basée notre usine. Ensuite, le chêne repousse sur la terre brûlée donc par rapport à notre concept d’économie circulaire ça faisait sens. Ensuite, on a découvert que l’écorce du chêne qui signifie « tan » sert à tanner le cuir. Et enfin, dernière particularité, la variété de chêne Sessile voit son fruit directement rattaché à la branche donc, comme nous en tant que marque, on peut être directement rattachée à notre client.

N°3 – Comment est née Sessile ?

Sessile est née d’une volonté de 4 personnes qui travaillent dans l’industrie de la chaussure et qui ont décidé de travailler en mode startup, sur leur temps libre, pour créer une chaussure différente et qui soit bonne pour la planète.

N°4 – Derrière Sessile, il y a qui ?

Depuis janvier 2019, la marque est portée par une équipe de 4 personnes passionnées par l’univers de la chaussure. Nous sommes 4 jeunes cadres de l’entreprise La Manufacture, dont un docteur en matières textiles, Gauthier Bedek, puis Alain Peron, responsable financier, Jean-Olivier Michaux, directeur industriel et moi, Virginie, responsable commercial, marketing et communication, ainsi qu’avec la collaboration de la styliste parisienne Foteini Pangos. Nous sommes tous parents, âgés entre 30 et 40 ans et tous sensibles aux questions écologiques. On a voulu créer une marque dont on soit fier, la moins nocive possible pour l’environnement, et qui concilie sens et style.

N°5 – Comment fonctionne l’entreprise ?

C’est de l’intraprenariat, donc on est chacun dans nos domaines de spécialité, on est complémentaires. Quand il y a un coup de bourre on peut tout à fait s’entraider. Globalement, Gauthier est plus concentré sur les aspects de recherche et de développement. D’ailleurs on consacre une partie du petit revenu qu’on va dégager avec notre campagne à investir dans la recherche et le développement pour créer une chaussure 100% recyclée/recyclable et toujours faite en France. Je m’occupe plus particulièrement des réseaux sociaux, de la campagne, même parfois des aspects un peu de coordination. Jean-Oliver, lui, supervise le tout et Alain est toujours sur les aspects financiers, mais participe au même titre que nous à la continuité du projet. 

N°6 – Quelles ont été les difficultés pendant la création de la marque ?

La gestion du temps déjà puisque de fait ce n’est pas notre fonction première à chacun donc c’est quelque chose que l’on devait recentrer régulièrement au sein de nos priorités. Le fait aussi que l’on soit tributaires des délais d’approvisionnement. On voulait se lancer absolument en septembre donc après il y a tout le rétro-planning qui se met en place, car pour faire une campagne il faut créer la page Ulule, en même temps, il faut créer les réseaux sociaux. On a voulu faire les choses bien donc on a créé une landing page sur un site internet. Tout cela nécessite nécessairement de la mise en page, de travailler sur le wording, de faire des visuels… La gestion du temps était notre plus grande difficulté mais finalement tout est bon ! 

Après, il y avait aussi les matériaux. On était très attachés au sourcing proche, donc il a fallu trouver les meilleurs cuirs en Italie. Il était également important d’avoir un grand confort dans la chaussure, c’est vraiment le plus important. On a essayé de trouver des alternatives au cuir mais malheureusement on n’a pas encore trouvé. Mais, on ne désespère pas d’avoir la Sessile Vegan. Donc nous avons fait le choix d’un cuir tanné sans chrome, la chaussure est donc bonne pour la santé. Il n’y a pas de résidus nocifs et ça c’était vraiment important tout au long du processus : le confort, la santé, le circuit court et tous ces éléments mis bout-à-bout pour que ça fasse une synergie. C’est tout ça qui était vraiment challengeant !

N°7 – Quelles ont été les réussites ?

Les réussites c’est de voir aboutir le projet. De réussir à faire une campagne d’investissement, de réussir à appuyer sur le bouton de la campagne Ulule. Et de voir aussi qu’avec Lucie, stagiaire, nous avons réalisé tous les visuels ! C’est elle qui posait et moi qui prenait les photos. C’était une véritable fierté. 

Également de voir qu’au lancement il y a eu que des retours positifs et ça continue. On a cette volonté d’être transparents, on n’est pas parfaits mais on essaye de l’atteindre !

N°8 –  Une anecdote sur Sessile ?

On a eu des moments de fou-rires quand on a fait la vidéo. On n’était absolument pas professionnels ni même des experts dans le domaine et on a bien rigolé. C’était vraiment drôle. 

N°9 –  Quel est le produit phare de Sessile ?

Alors, le produit phare je dirais que c’est notre modèle iconique Abelia en blanc qui est unisexe qui convient à tous les styles et va à toutes les tenues. Mais je dirais bien aussi notre modèle tricolore Hiba en bleu blanc rouge qui représente vraiment notre pilier : le Made In france.

N°9 –  Quels sont les souhaits de Sessile pour le futur ?

Les souhaits de Sessile c’est que toujours bien conserver son ADN et ses 3 piliers : l’éco-conception, le Made In France et la réparabilité. Notre volonté est de préserver cet ADN et d’aller plus loin pour créer une chaussure qui soit entièrement recyclée/recyclable et fabriquée en France. On souhaite déployer Sessile au travers de concept store qui partagent les mêmes valeurs que nous et être distribué en ligne mais aussi dans des points de vente physiques puisqu’il n’y a rien de tel que de pouvoir essayer la chaussure.

Pour soutenir leur campagne Ulule :

https://www.sessile.co/le-projet

Chaussure Sessile


ut vel, Nullam velit, tristique elit. sem, nec Donec quis Aenean mattis