+33 (0)6 83 15 94 92 agence@lesphytonautes.fr

Dernière modification le

« Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie ». Victor Hugo, en 1877 parlait de la beauté de l’âme, mais cette phrase ne pourrait-elle pas s’appliquer aussi à un concept plus actuel ? La beauté pourrait-elle également venir de l’intérieur ? Et si prendre soin de son apparence commençait par s’occuper de son intérieur ? C’est en partant de ce principe qu’est née dans les années 80 la nutricosmétique, contraction des mots nutrition et cosmétique. Il s’agit de consommer des micronutriments et principes actifs sous différentes formes (gélules, poudres, sticks, …). Dans le but ensuite de nourrir en profondeur les tissus de la peau, des cheveux et des ongles. Quelle est donc la place de la nutricosmétique dans notre société ? Quelle est cette nouvelle tendance beauté ?

Le marché de la nutricosmétique 

Le marché de la nutricosmétique a vu le jour dans les années 80, il connaît depuis une croissance exponentielle. Il représente aujourd’hui 5,7 Mds €, un chiffre qui n’est pas près de s’arrêter là, selon une étude menée par Wise Guy Reports.

Les leaders incontestés de ce marché sont l’Asie Pacifique et l’Europe qui se partagent respectivement 35 et 30 % des parts du marché en 2017. Surtout au Japon et en Chine où les traditions et la législation sont favorables à la nutricosmétique. En ce qui concerne l’Europe, la conjoncture économique est favorable dans les pays membres. Elle permet aux consommateurs de pouvoir accéder aux produits de ce marché principalement distribués dans les pharmacies et parapharmacies. Les produits de nutricosmétique sont à prendre par voie orale et sont pour la plupart des compléments alimentaires. Enfin, l’Amérique du Nord qui représente 15 % de part du marché est un continent pour lequel la consommation est très prometteuse.

En Europe, l’évolution de la réglementation permet de grandes possibilités de développement et de choix des substances actives pouvant entrer dans leur composition. Même si beaucoup de marques se restreignent à la liste des allégations de santé autorisées ou tolérées, les allégations de beauté offrent de belles perspectives de développement. En effet, elles ne font, à ce jour, l’objet d’aucune réglementation spécifique. Il est toutefois demandé au fabricant de pouvoir justifier ces allégations, qu’elles portent sur un ingrédient ou sur le produit fini.

Les ingrédients stars du marché de la nutricosmétique

Parmi les nutriments qui segmentent le marché de la nutricosmétique, on retrouve principalement :

  • Les vitamines pour leur activité antioxydante ou leur action sur la peau, les cheveux ou les ongles.
  • Les Oméga 3 aux multiples bienfaits essentiels à la santé de la peau.
  • Les caroténoïdes ayant un effet bonne mine et antioxydant.
  • Les peptides de collagène agissant sur la structure de la peau.
  • L’acide hyaluronique fait également partie de la composition de nombreux produits. Son principal atout est l’hydratation.

Enfin, les plantes ont également leur place dans la formulation des produits de nutricosmétiques. Ces dernières sont effectivement pleines de ressources pour notre peau. C’est le cas notamment de la bardane, l’ortie et la pensée sauvage qui sont traditionnellement utilisées pour les peaux à problèmes (peaux grasses et acnéiques, par exemple).

D’autres plantes ont également le mérite de contribuer à l’entretien de la peau. Le thé vert par exemple, dont les bienfaits anti-oxydants sont essentiels pour protéger la peau. Mais aussi l’aloe vera, bien connue pour ces vertus hydratantes, anti-inflammatoires et anti-bactériennes, utiles pour soulager les peaux sèches mais également les peaux grasses.

Le marché de la nutricosmétique : Trois catégories qui se distinguent

Le marché de la nutricosmétique se divise en trois grands axes d’actions :

  • La peau : les soins pour la peau représentent la majorité du marché. Les vitamines, le collagène et les enzymes sont les principaux ingrédients des produits d’hydratation et anti-âge.
  • Les cheveux et les ongles : les produits de cette catégorie plutôt conséquente en Europe, visent à favoriser la pousse, le renforcement, la vitalité des ongles et des cheveux.
  • Le solaire : ce segment en croissance, regroupe les compléments alimentaires favorisant la protection de la peau, la préparation à l’exposition au soleil ou l’entretien du teint halé.

Pourquoi un tel intérêt pour la nutricosmétique ?

La pollution, le stress, le manque de sommeil, certaines carences ont des conséquences sur la qualité de la peau, des cheveux et des ongles. Quelles solutions permettraient de faire face à ces agressions du quotidien ? En quoi la nutricosmétique se présenterait-elle comme une évidence ? Permettrait-elle de remplacer la cosmétique ou d’agir avec elle en synergie?

Pas question de laisser la cosmétique dans son placard ! Bien au contraire, ces deux modes d’administration vont avoir des actions complémentaires et synergiques. Quand la première appliquée par voie topique va agir en surface, la seconde va quant à elle traiter le problème au cœur de l’organisme en nourrissant les tissus en profondeur. Son action est ciblée et apporte les nutriments essentiels pour favoriser le maintien des cellules.

La combinaison des deux modes d’administration proposés par la cosmétique et la nutricosmétique est à l’origine de la tendance « In & Out ». Qui permet de favoriser l’équilibre de la peau à la fois de l’intérieur (In) ainsi que par l’extérieur (Out).

« J’ai compris que ma peau était simplement le reflet de ce qui se passait à l’intérieur de mon corps. Et que mes problèmes de peau ne se régleraient pas uniquement avec des crèmes mais qu’il fallait que je soigne d’abord l’intérieur ». Témoigne Mathilde Lacombe fondatrice de Aime.

Le coin des marques

Plusieurs marques ont su capter la tendance et se sont lancées dans l’univers de la nutricosmétique. Parmi les entreprises qui se sont lancées dans l’aventure :

  • Aime : La marque française fondée en 2017 propose une nouvelle façon de penser la beauté avec des soins In and Out. Toutes les formules sont pensées et élaborées par Valérie Epinasse docteur en Pharmacie et Micronutrition.
  • Biocytes : Entreprise fondée en 2006 sur la côte d’Azur, par deux experts du monde pharmaceutique et des compléments alimentaires. C’est une marque pionnière dans le domaine. Ce laboratoire s’inscrit comme la nouvelle référence internationale de compléments nutritionnels avec une spécialité contre le vieillissement cutané.
  • Q.Re : Cette marque met en avant des produits naturels aux formules simples et innovantes. Les soins sont conçus et façonnés dans des laboratoires français avec un packaging 100 % réutilisable et recyclable afin de minimiser l’impact environnemental.
  • Belle & Bio : Les produits de cette marque sont fabriqués à partir d’ingrédients d’origine naturelle, entièrement issus de l’agriculture biologique. Ils ne contiennent aucun paraben. Belle & Bio est une marque qui se veut naturelle, mettant un point d’honneur à la qualité des composants de ses produits.
  • D-Lab Nutricosmetics :  D-Lab élabore et fabrique en France des produits innovants avec des formules à large spectre, aux concentrations optimales. La marque garantie la meilleure biodisponibilité pour une assimilation parfaite des actifs qui les composent. Elle privilégie l’efficacité. La marque est également engagée sur le plan environnemental et sociétal.
  • Natural Mojo : Cette entreprise originaire de Berlin s’est récemment lancée dans la fabrication de produits de nutricosmétique. Au programme : des produits variés et riches en superaliments comme les pépins de raisin, la grenade ou les baies d’açaï. La marque prône l’acceptation de soi, le bien-être et la beauté intérieure.

Certains laboratoires comme Cuure, Epycure ou encore Codage proposent des soins sur mesure, pour encore plus d’efficacité et de personnalisation. Les deux premières marques vont soumettre un questionnaire aux clients. Alors que Codage réalisera un diagnostic de peau afin d’orienter les futurs utilisateurs vers le produit le plus adapté. 

La nutricosmétique n’en est donc qu’au balbutiement en termes de développement. Les recherches de plus en plus poussées permettent de mettre en lumière des liens essentiels entre l’impact de notre mode d’alimentation et la santé de notre peau. Dans une société où l’esthétique et l’apparence physique sont au cœur des préoccupations, la nutricosmétique a de beaux jours devant elle.

« Nous sommes convaincus que l’avenir de la beauté passe par la nutricosmétique qui, grâce à son approche globale, agit en harmonie avec le corps pour préserver et améliorer la beauté des tissus. » Selon les fondateurs de Q.Re spécialistes en nutricosmétique naturelle.

Sources :


leo venenatis, non diam sit consequat. sem,