+33 (0)6 83 15 94 92 agence@lesphytonautes.fr

Dernière modification le

Le Cannabis est plutôt connu comme une plante aux effets psychotropes, euphorisants. C’est l’inflorescence, et plus particulièrement le Δ-9-tétrahydrocannabinol (D9-THC), qui est responsable de ces effets récréatifs. Cette partie de plante, ainsi que cette substance, sont strictement interdites dans de nombreux pays, dont la France. Pourtant, cette plante possède d’autres vertus aussi bien sur le plan médicinal, qu’alimentaire ou textile.

Cannabis et cannabidiol (CBD)

Egalement connu sous le nom de chanvre, c’est une plante originaire d’Asie dont la découverte daterait d’au moins 500 avant J-C, en Chine, sous son nom sanscrit Bang.
Ses usages étaient et sont encore multiples. En effet, la graine est consommée sous forme de farine, d’huile ou de graine à manger. Alors que l’industrie du textile utilise plutôt la fibre de chanvre. C’était d’ailleurs sa principale fonction. Puis ses propriétés euphorisantes ont ensuite été découvertes avec la substance THC présente dans l’inflorescence et la feuille.

Le cannabis contient également le cannabidiol, autre substance cannabinoïde. C’est cette substance qui est à l’origine du développement du marché des produits à base de cannabis. En effet, le cannabidiol aurait des vertus relaxantes. Selon l’OMS, le cannabidiol ne semble pas présenter de risque pour la santé. Les premiers résultats des études chez l’homme et chez l’animal semblent indiquer qu’il pourrait avoir un intérêt en cas de crises d’épilepsie ou pathologies associés.

Statut réglementaire en Europe

En France et en Europe, ces derniers mois, de nombreux produits à base d’extraits de cannabis, riches en CBD, ont été mis sur le marché. Des grands noms, tels que McDonald’s ou Coca-cola ont décidé de lancer des produits à base de cette plante. Cependant, il existait un flou sur le statut réglementaire du cannabidiol au niveau européen.

En effet, l’espèce Cannabis sativa apparaît aujourd’hui dans la liste des plantes autorisées à entrer dans la composition des compléments alimentaires, selon l’arrêté du 24 juin 2014. Les parties de plantes autorisées sont la graine et l’huile extraite de la graine. En revanche, la préparation de plantes ne doit contenir ni THC, ni CBD.

Suite à ces nombreux développements, la Commission Européenne a clarifié la situation. Et depuis, les différents Etats membres revoient leur politique quant à l’autorisation de la mise sur le marché de certains produits à base de Cannabis selon un certain nombre de restrictions.

Vous avez une marque de compléments alimentaires…. 

et vous souhaitez être accompagné dans la formulation et la conformité réglementaire pour lancer un futur produit à base de cannabis sur le marché français ?

Contactez-nous

Sources :

  • Bonini SA, Premoli M, Tambaro S, Kumar A, Maccarinelli G, Memo M, Mastinu A. Cannabis sativa: A comprehensive ethnopharmacological review of a medicinal plant with a long history. J Ethnopharmacol. 2018 Dec 5;227:300-315
  • https://www.up-inspirer.fr/42401-cest-fou-tout-ce-quon-peut-faire-avec-du-chanvre

Photo Kimzy Nanney sur Unsplash

Ces autres contenus peuvent également vous intéresser…


felis velit, dictum ut justo ultricies neque. commodo nunc lectus suscipit