+33 (0)6 83 15 94 92 agence@lesphytonautes.fr

Dernière modification le

Les compléments alimentaires ont de plus en plus le vent en poupe ces dernières années en France. En 2018, une croissance de 1,3% a été observée et le marché représentait 1,9 milliards d’euro selon Synadiet. Pourtant les consommateurs jugent les informations sur les produits encore trop insuffisantes !

 

Quels sont les bénéfices des compléments alimentaires pour les Français ?

Dans le cadre de l’Observatoire Synadiet annuel, une étude a été réalisée par Opinion Way auprès des Français pour mieux identifier leurs attentes sur les compléments alimentaires. Début 2019, 1 065 Français ont participé à cette étude, l’âge moyen du panel était de 48,9 ans, 48 % d’hommes et 52 % de femmes.

L’étude révèle que 46 % des participants ont déjà consommé des compléments alimentaires. Selon eux, ces compléments alimentaires présentent un certain nombre de bénéfices :

  • Ils sont utiles pour combler les déficiences alimentaires 76% 76%
  • Ils sont utiles à certaines périodes de la vie (croissance, ménopause, vieillissement…) 73% 73%
  • Ils sont utiles à certaines périodes de l’année pour éviter et limiter les petits maux 72% 72%
  • Ils jouent un rôle dans la prévention et l’accompagnement des problèmes liés au vieillissement 68% 68%
  • Ils sont utiles pour prévenir et ralentir certains problèmes de santé 65% 65%

Pourquoi un tel engouement pour les compléments alimentaires en France ?

Les Français s’orientent vers les compléments alimentaires parce qu’ils considèrent que ce sont des produits naturels (40 %), qu’ils permettent d’éviter de prendre des médicaments (38 %).

Pour eux, les compléments alimentaires contribuent à entretenir la santé et éviter d’être malade (37 %), de pallier les carences alimentaires (32 %) et apportent un bien-être général (29 %).

Des consommateurs mal renseignés

En revanche, l’étude met en évidence un manque d’informations sur les produits. Même si les ingrédients sont bien connus et véhiculent une image positive auprès des Français, notamment les produits de la ruche, la phytothérapie, les vitamines et minéraux, les omégas et les huiles essentielles, le contenu sur le web reste encore insuffisant ou n’est pas toujours adapté à la cible.

C’est pourquoi 58% des consommateurs ont déclaré avoir pris un complément alimentaire sur les recommandations d’un professionnel de santé (médecin ou pharmacien, principalement). Seulement 14 % des personnes ont utilisé un complément alimentaire suite à une information sur internet. Est-ce parce que la communication sur le web est encore limitée et/ou ne correspond pas aux attentes des acheteurs ?

 

Cette étude nous permet de constater que le complément alimentaire est clairement reconnu par le consommateur. Cependant ce dernier a besoin d’être conseillé dans son choix suivant ses attentes et ses besoins. Même si la majorité s’appuie sur le conseil d’un professionnel de santé pour sélectionner un complément alimentaire, 32 % du panel s’appuie sur les médias (site internet, article, émission, publicité, réseaux sociaux). Alors pourquoi ne pas apporter aux consommateurs des contenus informatifs afin de les accompagner dans leur quête du bien-être.

 

Source : vous pouvez retrouver le détail de l’étude et ses résultats dans le lien ci-joint : http://www.synadiet.org/actualites/conference-de-presse-synadiet-du-20-mars-2019-observatoire-synadiet-et-chiffres-du-marche

Ces autres contenus peuvent également vous intéresser…


Donec neque. elit. leo. mattis facilisis ipsum ante. mi, dolor.