+33 (0)6 83 15 94 92 agence@lesphytonautes.fr

Dernière modification le

Vous avez manqué la nouvelle édition Vitafoods Europe 2018 ? Les Phytonautes vous donnent un aperçu du marché de la nutraceutique, des nouveautés relevées sur le salon et les dernières tendances en ingrédients et compléments alimentaires version internationale.

Vitafoods Europe 2018, une dimension de plus en plus internationale

Avec 1124 exposants, le marché international de la nutraceutique était représenté par 63 pays. Le pavillon Chine devient de plus en plus imposant. Quant aux acteurs Français, ils arrivent en 2ème position sur le nombre total d’exposants. Cette année, le salon Vitafoods Europe 2018 accueillait aussi des nouveaux pays comme la Roumanie, le Brésil et le Sri Lanka (1).

Les offres Oméga 3 et Probiotiques s’intensifient encore cette année que ce soit en termes d’ingrédients que dans les formules des produits finis. Des pavillons dédiés à ces marchés ont d’ailleurs vu le jour pour cette nouvelle édition.

De manière générale, les fournisseurs se positionnent de plus en plus avec des ingrédients objectivés présentant une réelle valeur ajoutée. Ils se différencient par une offre d’actifs à efficacité prouvée (étude clinique, étude de biodisponibilité…).

Voici un petit tour d’horizon de ce qui nous avons noté sur le salon Vitafoods Europe 2018.

Nos petites ‘Nautes

Du côté des ingrédients

  • Quimdis diversifie sa gamme d’ingrédients à valeur ajoutée (testés cliniquement) notamment avec :
    • NeurasitesTM, un extrait standardisé de Tussilago hybrida, pour prévenir les migraines et réduire la fréquence des maux de tête (sans Pyrrolizidine alkaloid)
    • DropsordryTM, une association d’isoflavones de soja et d’un extrait de graines de courge avec des teneurs élevées en génistine et génistéine. A intégrer dans vos nouvelles formules pour la périménopause contre l’incontinence urinaire – « Contribue au maintien de fonctions urinaires normales »
  • Wacker Chemie met en avant son actif HTEssence®, hydroxytyrosols issus d’olives, avec les résultats de la dernière étude clinique démontrant l’efficacité de ces puissants antioxydants dans la prévention des maladies cardiovasculaires
  • Extrait de racines de Pélargonium sidoides contre les maux d’hiver – origine Afrique du Sud
    • La société Afrigetics Botanicals – CBI propose une gamme complète : extrait sec ou liquide et version biologique
    • Frutarom communique sur son extrait de Pelargonium mais aussi sur un comprimé pelliculé dosé à 20 mg pour tester rapidement le marché
  • Elementa Ingredients annonce la distribution de la poudre de Chlorella Allma® (Chlorella vulgaris) en conventionnel et version biologique pour le bien-être et la vitalité (protéines, oméga 3, 6 et 9, vitamines et pigments)
  • L-RD (Luzerne – Recherche Développement) valorise la luzerne pour ses vertus nutritionnelles. Cette plante renferme une teneur élevée en protéines avec des acides aminés essentiels, mais aussi en fer et en calcium. Un nouveau super-aliment ? Il propose un extrait foliaire de luzerne, la luzixine, fabrication française, obtenu par un procédé de fabrication écoresponsable avec respect de la biodiversité.

Des sous-traitants

  • Nutrisun, groupe Triballat, se démarque avec un gel liquide sous forme pâteuse, conditionné en doypack avec bouchon à vis. Cette forme est idéale pour la nutrition sportive pour sa praticité mais aussi pour des suppléments destinés aux enfants pour son côté ludique ou même pour la nutrition clinique !
  • Certains acteurs de la pharma veulent aussi se positionner sur le marché de la nutraceutique. C’est le cas de la société Rottendorf Pharma qui développe un stick orodispersible à base d’extrait de Gingembre pour les maux de transport.
  • Les laboratoires Herbatech présentent leur offre « clé en main » à partir de 200 unités seulement. Grâce à leur expertise, ils ont développé une trentaine de formulations innovantes avec des actifs brevetés et études cliniques pour permettre aux marques propres de tester le marché plus sereinement. La gamme se divise sur 4 grands axes : bien-être, nutricosmétique, santé et BIO. Herbatech propose des formes galéniques variées : sticks, gélules, comprimés mono- et multicouches et microcomprimés.

et aussi des produits finis

  • Le laboratoire DIOTER innovent sur le marché des oméga 3 avec leur marque DIOMEGA+ et la technologie DUOCAPS. Une gamme de gélules 2 en 1 avec d’un côté une huile de poisson riche en DHA et à l’intérieur, une gélule composée de vitamines, minéraux voir même des ferments lactiques. Ils viennent tout juste de lancer une nouvelle référence DIOMEGA+ destinée aux vegans avec une source marine d’oméga 3, l’huile de Schizochytrium (microalgue).
  • Une nouvelle boisson énergétique naturelle arrive tout juste sur le marché Belgique : ENERGY DRINK 3.0. Une alternative naturelle aux Energy Drinks classiques avec des arômes et des colorants naturels, sans inositol, sans taurine ni glucuronolactone et de faibles calories. La formule est composée d’extraits de plantes énergisants, d’acides aminés, d’électrolytes et de vitamines. On a pu tester sur le stand ! C’est très bon !

Des outils digitaux au service de la nutraceutique

Nutraveris mise sur l’intelligence artificielle sur le plan réglementaire

Ce cabinet Expert scientifique et réglementaire en Nutrition santé communique sur leur nouvel outil Nol+ compliance : une solution d’intelligence artificielle d’audit réglementaire et d’étiquetage ! Cette DATA solution vous aide à concevoir et à lancer vos produits dans les 28 Etats membre de l’Union Européenne. Il vous suffit d’entrer votre formule, la forme galénique et les pays ciblés de mise sur le marché, Nol+ s’occupe du reste. En effet, l’algorithme va chercher les données, les combine, les confronte, anticipe les scénarios, calcule les dosages, poids net, limites, avertissement et génère l’étiquette.

Une application mobile pour un programme Zéro Pollution

La société Monteloeder (Digital Nutraceuticals for you) propose un programme Zéro Pollution, un complexe d’actifs naturels composé de 4 extraits de plantes (extraits de Verveine citronnelle, Olive, Romarin et Sophora du Japon) qui protège et répare les dommages causés sur la peau par la pollution et les rayons UV. En plus de cette solution orale, l’entreprise a développé une application mobile afin d’évaluer la qualité de l’air en temps réel selon sa localisation. Cet outil digital identifie l’index UV, la pollution ambiante, la météo avec le taux d’humidité et la température en fonction de la situation géographique. Ainsi, il aide les consommateurs à comprendre les risques de pollution et les effets sur la santé et la peau. Il donne aussi des recommandations pour mieux se protéger.

Si vous étiez aussi présent au salon Vitafoods Europe 2018, n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et nous faire partager les nouveautés que vous avez relevées !

Sources :

  • 1 Actifs magazine

Ces autres contenus peuvent également vous intéresser…

Devenez Membre PHYTO+

Des articles Concept Produit pour les acteurs de la nutraceutique et compléments alimentaires

Compléments alimentaires Phyto+

Catégories Articles


suscipit eleifend elit. leo. velit, Aenean lectus dictum mattis